Hephaistos

Hephaistos, Vulcain chez les Romains, est le dieu Grec du feu, des volcans et de la métallurgie. Il est aussi l'un des douze Olympiens. Il est surnommé l'"illustre boiteux" ou l'"illustre artisan". Le culte d'Hephaistos était particulièrement important sur l'ile de Lemnos où se trouve le volcan Moschylos, lieu présumé de ses forges, ou à Athènes. Hephaistos est un dieu ambivalent puisqu'il fabrique des armes pour les dieux de l'Olympe, avec l'aide des cyclopes, tout en étant en quête de paix. A son actif, des merveilles telles que le palais des dieux sur l'Olympe, la première femme (Pandore) ou les flèches d'Artemis, fabriquées à l'aide de ses emblèmes: le marteau et l'enclume. Au contraire des autres dieux de l'Olympe, Hephaistos était particulièrement laid à la naissance, notamment à cause de ses jambes contrefaites. Devant sa difformité, sa mère Héra l'a jeté par dessus le mont Olympe. Il reste un des dieux principaux, issu directement de la reine des dieux, Héra. Il est de plus, marié à la plus belle des déesses, Aphrodite. Bien que laid, Hephaistos s'entoure de belles dames, qu'il s'agisse de sa femme, Aphrodite, ou de ses rares maîtresses et poursuit de ses avances Athéna. Voici deux exemples du talent d'Hephaistos. Deux divinités marines, Thétis et Eurynomé, recueillent Hephaistos et l'élèvent dans une grotte sous la mer puis plus tard sur l'ile de Lesbos, il confectionne de somptueux bijoux pour toutes les nymphes de la mer. Plus grand, par vengeance, Hephaistos fabrique un trône en or qu'il envoie à sa mère. Mais ce trône est piégé et Héra se fait emprisonner par des chaînes invisibles lorsqu'elle veut s'asseoir. Hephaistos étant le seul à pouvoir la libérer il regagne l'Olympe par la ruse car les dieux sont forcés de le prier de revenir. On représente Hephaistos par une statue de nain qu'on place devant la cheminée pour que le feu conserve sa force; ou plus couramment comme un vieillard boiteux portant une barbe hirsute, un marteau et un bonnet ovale comme celui des forgerons. Hephaistos, dieu clé dans la mythologie grecque, de par l'importance de sa place de créateur et de forgeron, est le symbole de l'imperfection des dieux grecs. Le fait que malgré sa difformité, il est marié à la plus belle déesse, et a un rôle essentiel, est une éclatante marque de la puissance divine malgré cette imperfection.